jeudi 28 février 2013

Logement en vente : Conseils pour mettre à l'aise vos visiteurs


Vous avez un bien à vendre, donc normalement des visites. Eh bien, voici quelques conseils pour optimiser la qualité de vos visites.


Préparation des visites

Tout d’abord, il faut toujours respecter un intervalle d’une heure entre deux visites. Une visite peut durer 5 minutes comme elle peut durer une heure, voir plus, surtout si vous (ou votre agent immobilier) avez bien rédigé votre annonce. 

Essayez de caler vos visites en journée : c'est toujours plus agréable avec la lumière du jour que le soir, surtout si un point fort de votre logement est son exposition ou que vous avez un jardin.

Prévoyez à l’avance le parcours de la visite : débutez et terminez sur un point fort de l'appartement ou de la maison. Et n'oubliez pas les extérieurs...

Juste un peu avant la visite, vérifiez sur le parcours que vous allez effectuer que tout est en ordre : pas d’effets personnels qui trainent, pas de volets fermés, tous les rideaux ouverts, toutes les lumières allumées, pièces bien aérées, etc. (reprendre les conseils de votre home stager)

Si vous voulez vous donner toutes les chances de vendre votre logement, il faut veiller à ce que les visiteurs soient les plus attentifs et qu’ils ne soient pas dérangés : coupez votre portable, éteignez la télévision, faites garder vos enfants et le chien par une voisine ou la belle-mère, et baissez la musique en choisissant quelque chose de neutre et d'apaisant (je ne préfère pas donner d'exemples ici :-).

Ca y est, vous êtes pret. Tant mieux, ça sonne...


Lors des visites

Déjà, soyez zen et détendu. Si vous êtes stressé, faites du sport ou du yoga avant. Sérieusement, si vous êtes stressé, le visiteur le sentira et ne sera pas à l'aise non plus. On respire, on ouvre la porte et un grand sourire accompagné d'un bonjour feront l'affaire... 

Toujours laisser le visiteur entrer en premier dans la pièce. Sinon, vous êtes devant et il a une vue partielle de la pièce : la première impression est très importante.

Si le visiteur est accompagné de votre agent immobilier, laissez le au maximum répondre aux objections qu’on pourrait soulever. Ne vous mettez pas en première ligne, sur la défensive.

Sachez que la discrétion vaut son pesant d’or. N’imposez pas la conversation au visiteur, même si vous êtes triste (ou content) du départ du Pape ou choqué de manger du cheval dans les lasagnes... 

Ne montrez jamais que vous êtes pressés de vendre : c'est le meilleur moyen d'avoir une proposition en dessous du prix demandé. 

Enfin, si vous suivez les acheteurs pas à pas en indiquant le moindre détail, vous empêchez l’acheteur d’être à l’aise. Laissez plutôt votre logement parler de lui-même. Car grâce au travail du home stager, votre logement ne peut que séduire vos visiteurs !

N'oubliez pas : une visite non préparée dans un bien qui n'est pas mis en valeur, c'est l'échec quasi-assuré.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire